AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une nuit artificielle...

Aller en bas 
AuteurMessage
Sydney Coulter
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 12/11/2004

MessageSujet: Une nuit artificielle...   Dim 20 Mar - 22:54

La jeune et naïve Sydney avait trouvée refuge tout en haut des immeubles, au point culminant du vaisseau... Et même là, il lui était impossible de ressentir un quelconque sentiment de liberté. Ces visions le lui avait à jamais enlevé. Sur Pioneer la nuit était tombée. Une nuit artificielle, comme toute les autres... La tête rejetée en arrière, ses yeux océan perdu dans l'espace infini, ses longs cheveux retombant en cascade sur ses frêles épaules, la jeune femme réfléchissait. Elle essayait d'oublier qu'un dome de verre la séparait de ces étoiles si brillante, comme porteuse de promesses...

Pourquoi n'était t'elle pas encore allé sur Vénusia ? Pourquoi n'avait t'elle pas franchit ce pas ? La peur ? Elle ne savait pas... Elle avait attendue des années durant de pouvoir respiré de l'air pur et non pas créé artificielement par des machines, de pouvoir fouler un vrai sol, marché pied nu dans le sable et surtout... voir la mer. Cette mer dont tous ignorait l'existence hormis elle même. Parce qu'elle l'avait vu. Elle vu Vénusia aussi, elle connaissait beaucoup de lieu sur cette planète. Mais alors pourquoi restait t'elle cloitré dans ce vaisseau avec la sensation d'étouffer ?...

Sydney porta une de ses mains fine au pendentif qui reposait sur sa poitrine. Une vague... Elle serra au creux de ses doigts et soupira. Elle ignorait d'où il venait. Aucun n'était fabriqué sur Pioneer, puisque la mer n'existait pas dans le vaisseau et qu'elle était inconnue de tout les habitants. Elle l'vaait depuis son enfance, elle s'était réveillée un matin avec le colier dans la main. C'était étrange... Et c'était peut être ça qui lui faisait peur. Les secrets que recelait la planète inconnue. Pourtant elle avait tant attendue ce jour où elle quitterait enfin ce vaisseau maudit !

La jeune femme ferma les yeux un instant. Elle était assise, les pieds se balançant doucement dans le vide. Elle soupira de nouveau et laissa retombé sa main...


(Quelqu'un que je connais pas siouplaiiit !! C'est pas dure je connais personne -_- hum...)

_________________

~*~ Le temps est la seule chose qui nous sépare encore de la mort ~*~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydney Coulter
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 12/11/2004

MessageSujet: Re: Une nuit artificielle...   Mer 23 Mar - 15:20

(M'oubliez paas !! manga35 )

_________________

~*~ Le temps est la seule chose qui nous sépare encore de la mort ~*~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yambe Ne
Invité



MessageSujet: Re: Une nuit artificielle...   Mer 23 Mar - 17:35

( M ? ** sent qu'elle va se faire jetter ^^ **)
Revenir en haut Aller en bas
Sydney Coulter
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 12/11/2004

MessageSujet: Re: Une nuit artificielle...   Jeu 24 Mar - 20:13

(-_-... Je voulais quelqu'un que je connais paaaas !! pff mais bon si personne ne m'aime... T'as qu'à venir !)

_________________

~*~ Le temps est la seule chose qui nous sépare encore de la mort ~*~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yambe Ne
Invité



MessageSujet: Re: Une nuit artificielle...   Sam 2 Avr - 11:20

( Lol solution de dernier recours ... Roh méchanteuuuuh ! Pour la peine je viens pas ... ** Mais quand même à la flemme de créer un nouveau sujet.** Bon ...Roh chuis trop gentille. Non mais c'est vrai ! Bon allez on va la desydneyiser ta Sydnouche ^^ ! )


Tandis que la nuit parrait Pioneer des ombres les plus mystérieuse et erffayantes dont seule la lumière des building trahissaient par moment l'inexistence, un vaisseau des plus luxueux se pressait dans Les Grands Axes. Une jeune femme, dans toute sa félinité et son élègance, trépignait sur la banquette arrière de celle-ci. Les affaires allaient de plus en plus mal, la montée de l'information et la découverte de Vénusia faisait descendre en fléche la puissance de la gens Nereïs. Tout allait au plus mal, ce qui agravait l'humeur du patriache, déja si irrascible en temps normal. Mais au diable le père Nereïs ! Une seule chose comptait pour Yambe: Elle. Elle et son avenir dans son monde, elle et la crainte qu'elle inspirait dèja à ceux qui l'avaient croisé, elle et ses intérets.

Le regard de la demoiselle Nereïs se porta sur le plafond d'un blanc imaculé dans un instant d'exaspération. Elle allait encore perdre son temps dans une de ces stupides réunions "familiales". La moitiè des gens qu'elle croiserait ne seraient que de stupides bétas idiots et cupides sans aucun sens de l'inovation et du tact. Mais il le fallait bien. Si elle décevait la famille, adieu à tout les financements si utiles à ses projets. Les naïfs pouvaient le décrier, l'argent avait plud que de l'importance dans le monde moderne. La jeune femme avait eu la chance de naître sur des monceau d'or et de rubis, elle n'allait pas tout gâcher maintenant. Ses yeux verons parcoururent le quartier des affaires à la recherche de quelque chose d'intéressant, qu'elle pourrait mettre à profit. Mais à cette heure nocturne, les seuls personnes à parcourir ses rues n'étaient que des jeunes gens délurès ou autres drogués.

Soudain quelque chose attira son attention. Cette silhouette qui se découpait dans la lueur des imeubles, cette silhouette, elle pouvait la reconaître entre tous. C'était un de ses nombreux jouets. Une jeune fille crédule et docile comme elle les détestait tant mais aussi doué d'un pouvoir qui devait tomber entre les mains de la Famille, entre ses mains. C'était sa chère Sydney ...

" Stop ... " lança-t-elle au chauffeur d'une voix cassante.
" Mais mademoiselle, pour quelqu'un comme vous .." comença l'homme d'une voix hésitante en freinant tout de même.
Mais avant qu'il eu le temps de finir sa phrase, la femme aux milles caprices, come se devait de l'étre une fille de bonne famille, avait ouvert la portière avant do côté du chauffeur. Planté à côté de celle-ci, Yambe pointait la rue avec un ricuts cruel.
" Viré ..."dit-elle d'un ton bas mais d'une autorité tel que le domestique obéit sans contester.

Sans s'émouvoir des gemissements qui s'éloignait dans son dos, la jeune femme claqua la porte et s'élança à l'escalade de l'imeuble. Malgré son corps souple et athlétique, la jeune femme n'avait jammais vraiment eu l'habitude de se livrer à ce gnere de passe-temps. Sa montée lui laissa tout le temps d'adopter le sourire joviale qui avait toujours fait face à Sydney.

Enfin arrivée au sommet du building, elle trouva la force de chercher Sydney. Elle lui tournait le dos et balançait ses mollets dans le gouffre. Yambe faussa une voix inquiéte :

" Hé Sydny, c'est dangereux .... "
Revenir en haut Aller en bas
Sydney Coulter
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 12/11/2004

MessageSujet: Re: Une nuit artificielle...   Lun 11 Avr - 12:43

(lool mais nan mais moi je voulais que ma Sydnouche comme tu l'apelle rencontre un peu du monde. Mais bon si t'es là pour la désydneyniser il y a pas de problème ! niark ! Twisted Evil )

Sydney balançait toujours ces pieds dnas le vide, se plongeant dnas une sorte de méditation mélancolique. Elle ne l'avait encore avouer à personne mais elle était dans une impasse. Journaliste de métier, ses revenus était à peine assez suffisant pour lui permettre de vivre dnas le bloc second. Le journal était au plus mal, bientôt se serai la faillite. Elle songeait de plus en plus à créer son propre journal mais pour cela il lui faudrait de l'argent. Et elle n'en avait pas. Aucun de ses parents n'étaient encore de ce monde et ces amis étaient rares. De plus aucun d'entre eux ne pouvait l'aider.

La voix qui retentit à ce moment là tira la jeune femme de ses pensées brusquement. Elle se retourna et un sourire naïf s'afficha sur ses lèvres lorsqu'elle reconnut la personne qui venait de l'apostropher. Elle ne pouvait même pas imaginer combien elle se trompait sur le compte de Yambe. Bien sur Yambe... Elle était riche, immensément riche, Sydney le savait. Elle ne lui avait jamais rien demander. Peut être que pour une fois... Mais la jeune femme repoussa ses pensées, elle ne voulait demander d'aide à personne, elle devait s'en sortir seule.


"Salut Yambe ! Il y a longtemps que je ne t'avais pas vu..."dit t'elle d'un ton enjoué.

Elle se redressa, cessant de balancer ses jambes dnas le gouffre, même si elle le faisait souvent en vérité
.

"Tu es déjà aller sur Vénusia ?"demanda t'elle à la jolie blonde qui lui faisait face.

Elle connaissait la puissance de la famille Nereïs, comme quasiment tout el monde sur Pioneer. Ils avaient déjà dû dépêché un de leurs hommes en exploration sur la planète. Mais il était peu probable que Yambe elle même s'y soit déjà rendue...


"Moi j'aimerai tant y aller !..."ajouta t'elle d'une voix un peu rêveuse.

Yambe était la seule au courant de ses visions, la seule qui savait quasiment tout depuis le début. Elle svaait que Vénusia existait, tout comme Sydney, bien avant que les explorateurs ne la découvre. Les imbéciles, si seulement ils avaient écoutés Syd plus tôt...

_________________

~*~ Le temps est la seule chose qui nous sépare encore de la mort ~*~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit artificielle...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nuit artificielle...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mussorgsky: Une nuit sur le mont chauve
» [INFO] 08/12/10 * 00h30 * "Durch Die Nacht mit...(Au coeur de la nuit) Bill Kaulitz"
» Ravel - Gaspard de la Nuit: de la poésie à la musique
» programme fête de nuit GPN AUXERRE 2010
» carnaval de nuit à St brévin le 21 juillet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Great escape :: Pioneer, la Métropole. :: Les Sommets de Pioneer-
Sauter vers: