AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Maison des Somo

Aller en bas 
AuteurMessage
Aqualia
Invité



MessageSujet: Maison des Somo   Sam 14 Mai - 18:06

Il était très tard, minuit approchait. Aqualia entra dans la demeure avec le plus grand des silences. Ses études l'avaient retenue jusqu'à cette heure si tardive. Sur la pointe des pieds, elle s'avança jusqu'à la salle à manger. Se mouvant habilement dans l'obscurité, la jeune fille déposa son sac dans un coin puis alla se prendre un verre d'eau à la cuisine. Sa gorge serrait depuis quelques heures. Étant donné qu'elle était à cour de médicaments, la lycéenne avait pris l'initiative de réviser tant que ses poumons malades le lui permettaient.

**J'espère que mamie ne c'est pas réveillée**

Comme d'habitude, elle devait patienter avant de gagner son lit. Les antibiotiques étaient lents à fair effet.
Revenir en haut Aller en bas
Sam Heav
Invité



MessageSujet: Re: Maison des Somo   Sam 14 Mai - 18:37

Tiens, tiens...il était tombé sur le jackpot de la soirée.

Un sourire naquit sur les lèvres pâles de Sam alors qu'il fourrait le contenant d'une boîte à bijoux dans son sac à dos noir avant de se redresser souplement. Il était vêtu intégralement de noir, comme tout bon voleur qui se respectait et ses boots étaient munies de semelles feutrées qui rendaient son pas silencieux. Ses cheveux blonds étaient étroitement nattés mais n'étaient dissimulés par aucun couvre-chef malgré leur clarté.

L'adolescent balaya la pièce du regard, à la recherche d'autre objets de valeurs. Il n'y avait rien d'autre que l'ordinateur, qu'il ne pouvait pas emporter dans son sac à dos bien sûr...Ses yeux dorés aux airs félins détaillèrent rapidement la chambre dans laquelle il avait pénétré par effraction, en crochetant la fenêtre. C'est une chambre de fille, de toute évidence. Des posters aux murs, des bijoux plus ou moins onéreux, des livres de cours ou autre, des babioles surtout décoratives...
Sam poussa un soupir et endossa son sac noir, prêt à aller faire un tour dans les autres pièces de la maison lorsqu'il entendit un bruit.
Une porte qu'on ouvrait, suivit de pas et du bruit caractéristique d'une porte de frigidaire que l'on poussait...
Quelqu'un venait de rentrer chez lui, alors qu'un voleur s'y trouvait justement...

** manga24 merde...**
Sam se mordit la lèvre et sentit son coeur s'emballer dans sa poitrine. Non, du calme Heaven...Tout n'était pas perdu, il avait encore une chance. Sauf qu'il ne pouvait pas quitter la maison en repassant par la fenêtre pour des raisons techniques: la façade qu'il avait escaladé ne permettait pas une descendre très sécurisée, surtout qu'il avait au dos un sac bien rempli d'objets divers et parfois pesants...
Le blond déglutit et s'approcha de la porte de la chambre qu'il entrebailla sans un bruit. Il avait une certaine vue sur un couloir qui débouchait vers un coin cuisine et une autre partie dérobée à son regard qui devait certainement être le salon. Aucune lumière, pourtant il entendait distinctement des bruits de manipulations...Un autre voleur? Non, les déplacements de l'inconnu lui semblaient familier au lieu...

Pensif, et ne sachant pas ce qu'il convenait de faire dans une situation semblable, Sam referma prudemment la porte et jeta un regard rapide à la chambre. Au moins, il lui fallait trouver une planque si le nouveau-venu décidait de venir par là...
Ses yeux dorés s'arrêtèrent à la penderie.
Mouais, il n'y avait rien de mieux à par ça...

**la nuit commence mal... manga34 très mal...**
Revenir en haut Aller en bas
Aqualia
Invité



MessageSujet: Re: Maison des Somo   Sam 14 Mai - 19:04

La douleur s'estompait peu à peu et comme elle tombait de sommeil, Aqua s'avança dans les couloirs. Avec douceur, elle entrouvrit la porte de la chambre de sa grand-mère: personne.

*Étrange...je me demande où est mamie...*

Haussant les épaules, la jeune fille rangea ses choses dans sa chambre. Comme elle n'ouvrit pas les lumières, elle ne remarqua pas l'abscence de ses bijoux. Parcourue d'un frisson, elle constata cependant que la fenêtre était ouverte. Elle la ferma dans un claquement sec, songeant que sa grand-mère désirait aéré la pièce. S'étirant tout en baillant, elle ouvrit la porte de la penderie. Fatigué, elle n'apperçu pas Sam immédiatement. Elle fit volte-face, un peignoire sous le bras. Soudain, elle figea. Qu'est-ce qu'un garçon faisait dans sa penderie? Se retournant lentement, elle échapa le vêtement et étouffa un cri.

"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!"

Dans sa stupeur, elle recula et se prit les pieds dans le peignoire. Aqua perdit l'équilibre et tomba durement sur le sol. Malheur! Sa peur était si grande, son coeur palpitait tant qu'elle en perdit le souffle et fut en prise avec une crise d'asthme.
Revenir en haut Aller en bas
Sam Heav
Invité



MessageSujet: Re: Maison des Somo   Sam 14 Mai - 19:29

Sam laissa échapper une bordée de jurons en l'entendant hurler. Bah quoi, elle le trouvait si effrayant pour s'époummoner de la sorte??
Le blond, effrayé à l'idée que son cri n'alerte les voisins ou pire la brigade de nuit, se précipita hors de la penderie pour se jeter sur Aqua. Bien sûr, il ne comptait pas lui faire de mal, juste la bailloner pour étouffer son hurlement...

"Tais-toi bon sang!" Siffla-t-il entre ses dents alors qu'il arrivait sur la jeune fille d'un bond.
Quand même, il n'avait vraiment pas eut de chance que son "intru" soit également l'occupante de cette chambre qu'il venait de cambrioler et qu'elle ait -comme par hasard- décidé de foncer directement sur sa penderie.
**quelle soirée... manga62 ** Eut-il le temps de penser en immobilisant le corps d'Aqualia de son poids et glissant ses mains arachnéennes vers son visage pour la faire taire. Mais il suspendit son geste en la sentant perdre sa voix brusquement et sa respiration devenir étrangement sifflante.
** manga28 j'hallucine...elle va pas me faire une crise d'asthme!!!**
Sam se décala prestement de la jeune fille et afficha une expression totalement paniquée sur son visage pâle et effeminé, sifflant d'une voix précipitée qui se voulait à la fois basse et parfaitement audible à l'asthmatique:

"Heyyyy!!!! Calme-toi! Respire, bon sang!!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Aqualia
Invité



MessageSujet: Re: Maison des Somo   Dim 15 Mai - 0:00

Aqualia suffoquait tout bonhemment. Ses bronches étaient enflées et bientôt, l'air cesserait de passer et alors la situation deviendrait critique. Habituellement, les gens de son entourage arrivait à éviter la crise, connaissant ses médicaments. Là elle faisait affaire avec un total inconnu, un voleur qui plus est. La peur lui rongeait le coeur amplifiant son asthme. Désespérée, la jeune fille chercha le regard de celui qui lui faisait face et tenta tant bien que mal de lui faire comprendre qu'elle avait besoin d'aide. Elle essaya de lui dire, mais ses lèvres bougeaient sans qu'aucun son ne s'en échape. Sa respiration se faisait de plus en plus sifflante. La douleur était horrible, insuportable. Comme pour garder contact à la réalité, Somo serra la main du jeune cambrioleur. Des larmes perlèrent à ses yeux. Une réalité cruelle s'imposait: elle allait mourir. Pourquoi maintenant? Elle n'avait encore jamais mis le pied sur cette planète qui semblait si merveilleuse. Si seulement sa grand-mère avait pu être là, rien de tout cela ne ce serait produit. Mais rien ne servait de se morfondre, elle était là, agonisante, étendue sur le plancher aux côtés de ce jeune homme et si elle ne faisait rien, son heure viendrait bien plus tôt que prévue. Dans un utlime effort, elle arriva à murmurer:

"mes...mes...médicaments..."

En prise avec un quinte de toux, la jeune fille perdit ensuite conscience. Sa vie reposait maintenant sur les actes du voleur.
Revenir en haut Aller en bas
Sam Heav
Invité



MessageSujet: Re: Maison des Somo   Dim 15 Mai - 11:04

Bon, pour résumer un peu l'état intérieur de Sam à cet instant: c'était la panique totale 911.
Le blond ouvrit grands ses yeux dans la pénombre pour essayer de lire sur les lèvres de l'asthmatique, sans succès. Il ne connaissait personne dans son entourage connaissant ces problèmes de santé, et il était incapable de dire ce qui pouvait lui être utile à cet instant précis.

Il s'agitait, maugréant et cherchant par des regards vifs dans la pièce un quelconque téléphone pour appeler les secours avant de se faire la malle. Cette idée lui traversa l'esprit et le quitta aussitôt après, car il sentait la frêle main d'Aqua se refermait sur la sienne. Et merde. Maintenant il se sentait obligé de l'aider alors qu'elle restait une parfaite inconnue...
Ses médicaments. C'était ce qu'elle était parvenue à articuler avec de sombre dans une inconscience inquiétante.
Le blond se leva d'un bond et fonça dans le couloir, mais hésita quant à la direction à prendre. Chez lui, les médicaments se trouvaient tout bonnement dans la cuisine, mais peut-être pas ici...où alors? La salle de bain peut-être...

Ses investigations durèrent quelques interminables minutes. Il n'hésita à allumer les lumières de toutes les salles qu'il traversait, étant donné que la fille semblait être la seule occupante de la maison pour l'heure. Il finit par tomber sur le placard refermant toutes sortes de médicaments.
Le voleur sentit une vague de sueurs froides courir dans son dos. Et merde. Il n'y connaissait vraiment rien, lui! De plus, la fille était inconsciente et ne pourrait pas lui indiquer lesquels lui administrer.
D'un soupir affolé et nerveux, il prit autant de médicaments qu'il lui était possible de porter entre ses bras et les porta jusqu'à la chambre d'Aqualia, allumant cette fois la lumière.
Il ne prit pas le temps de la détailler plus précisément, abandonna son fardeau sur le sol et se demanda s'il devait essayer de la réveiller ou lire les notices de tous les médicaments qu'il avait emmené...
Revenir en haut Aller en bas
Aqualia
Invité



MessageSujet: Re: Maison des Somo   Lun 23 Mai - 19:11

(désoler pour l'attente...j'avais des trucs à faire manga35 )

Sa poitrine se souleva au rythme irrégulier de sa respiration. Il y avait un point positif : elle vivait toujours. Mais la situation ne devait pas être prise à la légère. Son visage était désormais d’une blancheur accablante. Aqualia entrouvrit faiblement les yeux, dans un ultime effort. Au seuil de l’inconscience, elle tenta de pointer en vain une petite bouteille de plastique contenant des pilules bleues. Sa main retomba mollement sur le sol sans indiquer la moindre capsule. La jeune fille mouvait ses lèvres, voulant dire au cambrioleur devenu son seul secours quels médicaments la sauveraient de la mort.

"Les bleus...les bleus…"

Mais aucun son ne sortait de sa bouche. Persévérante, elle répéta silencieusement ces mêmes mots, espérant que le garçon allait comprendre. C’était difficile pour elle de conserver son calme. Des larmes roulèrent sur ses joues. Chaque parcelle de son être frissonnait. Son corps s’engourdissait mordu par un froid d’origine inconnue. Tentant le tout pour le tout, elle hurla à pleins poumons les comprimés qu’il lui fallait :

"Les bleus..."

Ce ne fut pas un cri, mais un murmure presque inaudible, roque et mal articulé. Maudissant son asthme, Somo ferma les paupières et attendit le dénouement de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Sam Heav
Invité



MessageSujet: Re: Maison des Somo   Lun 23 Mai - 19:40

Sam se concentra sur le visage d'Aqualia, tentant désespérement de lire sur ses lèvres ses indications. Les bleues.
Le regard affolé de Sam balaya le ramassis de médicaments qui s'étalait devant lui et chercha désespérément et le plus rapidement possible les fameux comprimés.
Après quelques jurons nerveux, une exclamation s'échappa de ses lèvres: il venait de tomber sur une petite bouteille plastifée contenant des pilules bleues. C'était celles-là?
Le blond les prit et se rapprocha de la jeune fille, sentant sa main de chair trembler de nervosité. Bon dieu, c'était pas tous les jours qu'il avait à faire ça...c'était même la première fois en fait...
Il glissa sa main de métal sous la nuque d'Aqualia pour glisser sa cuisse en guise d'oreiller.
Maintenant, restait à savoir combien il fallait lui en donner...
Le voleur aux cheveux blonds en sortit toujours une, et interrogea la jeune fille du regard, une expression de panique flottant toujours sur son visage pâle.
Revenir en haut Aller en bas
Aqualia
Invité



MessageSujet: Re: Maison des Somo   Mer 25 Mai - 13:58

(Pauvre Sam, c'est pas sa soirée je crois ^^.)

Somo eut un léger soupir de soulagement et acquiesça d’un signe de tête. Elle essaya de prendre la pilule, mais ses bras ankylosés refusaient obstinément d’obéir. La jeune fille esquissa un petit sourire gêné, détendant un peu l’atmosphère malgré le critique de la situation. Maintenant sortie de sa torpeur, elle se rendait compte du ridicule du moment présent : elle avait été victime d’une crise à cause d’un voleur pas plus âgé qu’elle. Aqua constata également qu’il était tout aussi anxieux et nerveux. Tandis qu’elle patientait pour que le blond lui administre son médicament, une question lui passa par la tête : Si elle n’était pas capable de respirer, comment diable ferait-elle pour avaler les comprimé? Jamais sa maladie ne l’avait conduit aussi loin…Non, c’étaient ses bronches qui l’empêchaient de respirer et non sa gorge. La jeune fille se détendit à nouveau. Tout irait bien maintenant, oui, tout irait pour le mieux. Mais son esprit lui, la torturait d’interrogations toutes plus stressantes les une que les autres. Et si il la laissait seule une fois le médicament pris? Si elle était sujette à une autre crise? L’angoisse prenant le dessus. Non, rien n’irait temps et aussi longtemps que sa crise n’aurait pas cessée.
Revenir en haut Aller en bas
Sam Heav
Invité



MessageSujet: Re: Maison des Somo   Mer 25 Mai - 17:25

Sam fronça les sourcils, étonné et même contrarié de la voir sourire alors que lui frôlait la crise de panique aigue...Elle se moquait de lui ou quoi?!
Le blond se mordit la lèvre inférieure et concentra son esprit affolé sur ce qu'il devait faire: lui administrer le médicament.

Dans un nouveau moment d'égarement, il songea à son oncle, se demandant ce qu'il aurait fait en de telle circonstance...mais il écarta vite cette question pour une bonne raison: Heaven senior était absolument tout, sauf un cambrioleur...
Le blond déglutit et planta son regard doré dans celui d'Aqualia. Allez, elle allait prendre gentiment sa pilule et respirer comme le commun des mortels, ensuite...Taillo.

L'adolescent, la conscience tranquille en pensant à sa prochaine fuite glissa ses doigts aux lèvres de la jeune fille et la fit avaler la pilule bleue.
Ceci fait, il poussa un profond soupir, sa nervosité baissant d'un cran.

**Pff...quelle déveine, c'est pas croyable!...**
Revenir en haut Aller en bas
Aqualia
Invité



MessageSujet: Re: Maison des Somo   Mer 25 Mai - 21:51

Quelques minutes passèrent dans le plus grands des silences. La respiration d’Aqua revint à la normale, tout allait bien. Cependant, la jeune fille n’osait parler. Ses joues étaient teintées de roses, mais avec sa santé fragile, on pouvait accuser la fièvre. Néanmoins, la maladie n’avait rien à voir là-dedans. Il n’y avait qu’une seule explication : Elle était terriblement mal à l’aise. Un petit laps de temps s’écoula lorsqu’elle prit le courage d’hausser la voix.

"Merci…"

En fait, elle chuchotait, encore un peu essoufflée par sa crise. Somo jouait nerveusement avec ses doigts.

"C’est la première fois qu’un garçon est aussi gentil avec moi…"

Son estomac se contracta. Elle s’était risquée à dire qu’il s’agissait d’un voleur et non une voleuse. Son instinct qui le lui dictait, mais le doute hantait son esprit. Si elle se trompait, quelle idiote elle ferait. Gênée, elle ajouta.

"Désoler pour tout ceci… "
Revenir en haut Aller en bas
Sam Heav
Invité



MessageSujet: Re: Maison des Somo   Jeu 26 Mai - 12:08

Sam esquissa un sourire crispé, mais n'osa pas se relever car la tête d'Aqualia reposait toujours sur ses genoux. Il détourna vaguement son regard vers la fenêtre et son sourire se fit légèrement plus amusé à sa remarque. Tiens donc...celle-là avait reconnu en lui un garçon malgré l'obscurité alors qu'absolument tout le monde le prenait pour une fille en plein jour...Bizarre, non?
Il fit d'une voix plutôt moqueuse mais basse, tout en glissant une main derrière sa nuque pour agiter sa natte collée par la sueur à sa peau et dardant Aqualia de son regard doré:
"Un garçon...T'es sûre?"

Le blond se tut, et son sourire s'effaça graduellement de son visage tandis qu'il prenait conscience de l'étrangeté de la situation. Cette fille le remerciait et s'excusait auprès du cambrioleur de sa maison, qui venait de la sauver d'une crise d'asthme. Etrange était presque un euphémisme dans ce cas-là...
Sam poussa un soupir et plaça ses mains gantées de noir autour de l'étudiante, l'une derrière ses omoplates et l'autre sous ses genoux avant de la soulever sans sembler fournir un grand effort dans ses gestes.
Il fit quelques pas pour atteindre le lit et y déposa plus ou moins délicatement Aqualia avant de réitérer son soupir, et de l'observer d'en haut, son visage empreint d'une indéfinissable expression.

Lui, tout de noir vêtu, à la silhouette fine et presque androgyne, dont la peau de son visage était laiteuse et presque lumineuse dans la pénombre de la pièce. Ses yeux couleur miel étaient brillants eux aussi, lui donnant un petit côté félin assez troublant par ailleurs...Mais à cet instants ils étaient en partie voilés par sa frange de cheveux blonds, alors que le reste de sa longue chevelure était tressée derrière sa nuque pour ne pas le gêner dans ses passe-temps nocturnes.
Heaven reprit la parole, d'une voix plus douce et toujours murmurée en se tenant plus immobile qu'une statue:

"Au fait..."

Il esquissa un sourire mystérieux en se penchant vers elle, et posa son index gainé de cuir noir sur les lèvres d'Aqualia avant d'ajouter dans un souffle:

"Tu ne m'as jamais vu, Ok...?"
Revenir en haut Aller en bas
Aqualia
Invité



MessageSujet: Re: Maison des Somo   Jeu 26 Mai - 14:40

Lorsque Sam lui fit douter de son affirmation d’un ton moqueur, Somo voulut lui déverser un flot d’excuse, mais il la souleva dans ses bras. La jeune fille hoqueta de surprise. Encore plus lorsqu’il la ‘déposa’ sur son lit.

Elle, toute vêtue de blanc, de taille fine et plutôt petite. Ses yeux verts se posèrent sur le garçon et croisèrent son regard doré. Ses joues s’embrasèrent à nouveau. Elle détourna donc la tête et sa chevelure toute aussi blanche que ses habits retomba sur son visage. Il reprit la parole. Quoi? Il ne pouvait pas partir ainsi! Aqualia balaya la chambre du regard, mais l’obscurité l’empêchait de voir ce qu’il lui avait dérobé. Elle lui agrippa le bras, implorante.

"Non…ne partez pas. Qu’avez-vous pris? Dites moi. Vous pouvez tout emporter, ça m’est égal…mais pas ma chaîne avec une croix. Elle a une valeur sentimentale pour moi. "

Ne lâchant pas sa prise, elle étira son autre main vers sa table de nuit. Une petite sphère bleutée y reposait sur un socle. L’étudiante pressa l’index sur le centre de l’objet qui s’anima.

"Haro! Harooo!"

La boule en question s’éleva dans les airs en gazouillant des sons joyeux. Aqua la prit entre ses mains et la tendit vers le voleur.

"Prenez ça à la place! C’est mon Haro. Il ne semble peut-être pas très intelligent, mais il peut être programmé de plusieurs fonctions et je crois qu’il a de la valeur. Prenez le, mais rendez-moi ma chaîne. "

La sphère sauta de ses mains et rebondit sur le matelas tout en émettant des ‘Haro’ consécutifs.
Revenir en haut Aller en bas
Sam Heav
Invité



MessageSujet: Re: Maison des Somo   Jeu 26 Mai - 18:16

Sam haussa un sourcil lorsqu'Aqualia s'aggrippa à son bras en l'implorant de lui laisser un bijou, alors qu'il s'apprêtait à se retourner.
Comment savait-elle qu'il avait dérobé ses bijoux? Mystère, mais il n'eut pas le loisir d'y songer plus longtemps car il ôta fermement mais doucement son bras des mains fines de la jeune fille pour qu'il se défasse de deux coups d'épaules de son sac à dos.
Sans piper mot, il fit glisser la fermeture et fouilla quelques instants à l'intérieur pour en sortir ledit collier et l'éleva au niveau de son visage pour en observer attentivement le pendentif.
Une valeur sentimentale. Comment pouvait-on accorder tant d'importance à un objet si futile? C'était bien un truc de fille ça...Mais bon, il ne se sentait pas le coeur de refuser aux supplications de l'asthmatique alors il balança d'un petit coup de main le bijou qui atterrit dans un bruit mat sur ses genoux d'Aqualia.
Sam resta immobile et silencieux l'espace d'une seconde, puis fit volte- face pour de bon en replaçant son sac dans son dos. Il espérait juste qu'elle n'alerterait pas la milice du bloc Second dès qu'il aurait quitté la maison, sinon il aurait quelques difficultés à regagner le Terce et y trouver un repos bien mérité...
Le blond se dirigea vers la fenêtre et pencha légèrement sa tête dans le vide pour observer la rue en contre-bas. Un courant d'air fit voleter quelques unes de ses mèches dorées, qu'il chassa d'un rapide coup de main avant de se replonger dans son analyse de la façade. Tant pis pour la sécurité de la descente, il ne pouvait pas se permettre de quitter par la porte d'entrée après le cri qu'avait poussé la fille -il était d'ailleurs surpris de ne pas avoir vu débarquer tout le voisinage. Il y avait quelques aspérités pour l'aider, mais le reste s'avérait lisse et à part les minscules margelles de fenêtres, il ne voyait pas beaucoup d'autres points d'appuis.
Il haussa vaguement les épaules et se redressa. Son regard doré se glissa du côté d'Aqualia.
Le blond esquissa un sourire et éleva vaguement sa main en faisant un bref:

"Bye! ^^"

La seconde d'après, le jeune adolescent se jetait par la fenêtre un seul instant d'hésitation.

Dans sa chute, il ne perdit pas de vue son objectif, et s'aida de son bras droit pour aggripper une barre de fer plantée dans le mur. Emporté dans son élan, il décrivit un demi-cercle pour se retrouver juché sur les talons sur cet barre de fer. Il scruta encore une fois l'espace qu'il lui restait à descendre, puis s'élança une nouvelle fois dans un léger "hop!". Après plusieurs acrobaties plus ou moins risquées, il parvint enfin à la terre ferme, d'où il poussa un léger soupir. Sam jeta un regard circulaire, s'assurant que la ruelle était bien déserte, puis il reparit en courant allègrement, portant sur son dos une bonne petite recette, assez maigre comparée aux frayeurs qu'il avait eut pour cette soirée...
Revenir en haut Aller en bas
Aqualia
Invité



MessageSujet: Re: Maison des Somo   Sam 28 Mai - 3:35

Paniquée, la jeune fille accourut au rebord de la fenêtre. Elle se pencha pour observer le sol. Inquiète, elle chercha le garçon du regard. Celui-ci, intact, s’éloignait déjà de la demeure de Somo. Soupirant de soulagement, Aqua regagna lentement son lit. Elle s’y étendit mollement, savourant le confort moelleux de son matelas. Exténuée, le sommeil ne la gagna pas pour autant. Toutes ses pensées étaient tournées vers ce mystérieux cambrioleur qui était devenu son héros. L’idée d’alerter la milice disparut de son esprit. N’arrivant pas à dormir, l’étudiante se donna pour tâche de ramasser le fouillis causé par tous ces derniers événements. Elle rangea les divers contenant de médicament là où il devait aller puis retourna à sa chambre. Aqualia s’allongea à nouveau puis tenta de se reposer. Rien à faire. L’image du blond s’imposait dès qu’elle fermait les paupières.

"Je suis stupide…je ne le reverrai probablement jamais…"

La jeune fille se retourna sur sa couche. Ses yeux se posèrent sur le pendentif auquel il avait renoncé pour accordé à sa requête. À cet instant, l’adolescente se sentit affreusement égoïste. Non seulement elle lui avait imposé une soirée catastrophique où il avait dut lui donner des soins, mais en plus elle avait ruiné son vol.

"C’est idiot…il est cambrioleur, je n’aurais même pas dut le laisser partir avec le reste."

Mais même ses propres paroles ne convainquirent pas son cœur. Somo s’assied et éteignit son Haro qu’il lui avait également laissé. Aqua réfléchissait. Comment pourrait-elle se faire pardonner? Puis, elle fut illuminée par un éclat de génie.

"Je n’ai qu’à le retrouver et lui donner la somme en argent de mon collier!"

Malheureusement, son plan qui semblait de plus génial sombra dans l’oubliette. Il était absolument impossible de retracer le garçon. Elle ignorait son nom et prénom. Peut-être que sa description physique suffirait…mais sa mémoire lui faisait défaut. De plus, l’obscurité de la nuit pourrait nuire aux données. Découragée, Aqualia se prit la tête à deux mains. Qu’allait-elle faire? Elle savait très pertinemment que ce sentiment de culpabilité la hanterait temps et aussi longtemps qu’elle ne c’était pas faite pardonner.

"Je n’ai rien à perdre à essayer…."

Finalement, la jeune fille s’endormit vers l’aurore.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maison des Somo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maison des Somo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» maison pour poupées mannequins
» Maison en pain d'épice
» PAS D’NOM, PAS D’MAISON
» La petite maison dans la Moselle
» Debussy: La chute de la maison Usher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Great escape :: Pioneer, la Métropole. :: Le bloc Second-
Sauter vers: